Sud-Kivu : Le MSR se range en ordre de bataille, à l’approche des élections du 23 décembre

Le mouvement social pour le renouveau parti cher à l’honorable François RUBOTA MASUMBUKO est en atelier de deux jours, soit du 01 au 02 juin à l’hôtel mont Kahuzi, en commune d’Ibanda sur la préparation des élections.

L’objectif, selon les organisateurs, est de mettre en place des stratégies pour leur permettre de gagner les prochaines élections en République Démocratique du Congo. Ces assises réunissent tous les cadres de ce parti venus de différents coins de la province du Sud-Kivu. Selon le secrétaire fédéral du MSR /MP au Sud-Kivu maitre valentin MIDUBO, son parti est plus que déterminé à affronter confortablement les prochains scrutins et réitère son soutien au chef de l’Etat.

« Ceci est un passage obligé pour tout parti politique pour affronter les élections à tous les niveaux, vous savez que ce parti a connu beaucoup de turbulences politiques, le secrétaire général François RUBOTA, sous l’impulsion de notre autorité morale joseph KABILA a décidé que cet atelier puisse se tenir sur toute l’étendue de la république » a-t-il indiqué. Présente à ce forum, l’honorable Kinja MWENDANGA, a tenu à affirmer à l’opinion son appartenance au MSR majorité présidentielle, levant ainsi l’équivoque sur sa position après la scission de ce parti en deux, un acte dont se réjouit maitre valentin MIDUBO.  « Nous précisons qu’il n’existe qu’un seul MSR, celui crée par le président joseph KABILA et dont le secrétaire général est François RUBOTA que vous avez vu dans la salle, l’honorable KINJA, la ministre honoraire Bernadette MASOKA et autres qui se sont excusés mais ils nous ont assuré qu’ils sont avec nous, c’est un message de réconfort.

J’appelle à ceux-là qui résiste encore de nous rejoindre » insiste ce dernier. A quelques mois de la tenue des échéances électorales en République Démocratiques du Congo certains partis politiques se rangent en ordre de bataille pour les affronter, d’autres émettent encore des doutes quant l’effectivité de ces scrutins, mettant en avance les multiples velléités du présent Joseph KABILA de s’éterniser au pouvoir.

Dieudonné BUHENDWA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.