Sud-Kivu : le gouverneur Nyamugabo se dirige tout droit vers l’échec affirme JC Kijana

De retour d’exil, le président national de la nouvelle dynamique de la société civile du Congo (NDSCI) Jean-Chrysostome Kijana est revenu sur plusieurs sujets d’actualité dans la province du Sud-Kivu en particulier et en républiquedémocratique du Congo en général. Ce dernier a largement critiqué la gestion actuelle de la province avec à sa tête Me Claude Nyamugabo.

Dans un point de presse tenu ce lundi 1 octobre 2018 à son bureau sur avenue Patrice Emery Lumumba en commune d’Ibanda, le président national de la NDSCI a condamné l’insécurité en recrudescence actuellement dans la province du Sud-Kivu et a présenté ses condoléances aux familles des victimes.
Ce dernier a affirmé être conscient de tous les risques pris en revenant au pays pour continuer sa lutte auprès de la population. Il regrette de constater l’échec de la campagne « tujikinge » lancée par le gouverneur Claude Nyamugabo et estime que cela est dit au manque des stratégies efficaces pour sa réussite.
Le numéro un de la NDSCI a également condamné le mauvais état des routes dans la ville de Bukavu et charge le gouverneur qui selon lui, se limite à annoncer les travaux de réhabilitation qui demeurent majoritairement inachevés.

« Sur le plan infrastructure tous les travaux sont presque en arrêt, sur le plan sécuritaire il a lamentablement échoué, le gouverneur Claude Nyamugabo est devenu plus PPRD que gouverneur. » a déclaré jean-Chrysostome Kijana.

Toutefois il réitère que sa structure est prête à donner des propositions de sortie de crise aux autorités de la province car cela fait partie de sa mission.
Notons que ce dernier a révélé avoir échappé à la mort le 8 mai 2018 et obliger de quitter le pays après être secouru par le bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme.

Dieudonné BUHENDWA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.