Elections RDC 2018 : Le président Kabila et Corneille Nangaa doivent démissionner; NDSCI


La Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC, NDSCI-CHUNVI YA CONGO exige la démission, toutes affaires cessantes de l’ensemble de l’équipe de la CENI, avec à sa tête, Corneille Nangaa, dont l’orgueil et l’arrogance viennent d’être démenties par cette évolution des choses ; fait savoir Jean-Chrysostome Kijana, son président national.

Ce troisième report des élections, qu’il juge d’un coup d’Etat constitutionnel perpétré par le Président Kabila hors mandat constitue «une haute trahison» et doit être traité comme tel ; poursuit Kijana. Cherchant à se pérenniser au pouvoir, ce report est l’œuvre du président Kabila pense Kijana et qui exige également sa démission.

La NDSCI avec tous ses partenaires appellent l’ensemble de la population congolaise à se mettre débout comme un seul homme et conformément à l’article 64 de la constitution afin de s’opposer avec force et abnégation patriotique à cet autre coup de force du Président hors mandat Joseph Kabila et sa famille politique.

Pour elle, dès ce dimanche 23 décembre 2018, la population congolaise doit engager des actions citoyennes de grande envergure. Elle appelle à une mobilisation sans pareille et continue en prenant d’assaut tous les services publics pour un changement radical de toutes les institutions via un vote public et populaire.

Au sujet de l’incendie de l’entrepôt de la CENI, la NDSCI avait déclaré que cet incendie était un montage de toutes pièces.

Thierry M. RUKATA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.