Sud-Kivu :Certaines femmes leaders du Sud-Kivu exigent 50% de représentativité des femmes aux postes de nomination.


Un groupe de femmes leaders du Sud-Kivu était visible ce mercredi, 13 mars 2019, devant le siège de l’Assemblée provinciale situé à la Botte en commune d’Ibanda, alors que les candidats sénateurs étaient en train de défendre leurs projets de société devant les députés provinciaux en prélude à leur élection, le vendredi 15 mars 2019.

Habillées en couleur orange pour symboliser leur souhait d’amélioration de la considération de la femme dans les institutions publiques, ces femmes portaient des calicots sur lesquels on pouvait lire des messages  tels que «  Nous voulons 50 pour cent, nous réclamons le respect du genre, trop, c’est trop chers députés, nous aussi nous pouvons ».

En clair, ces femmes leaders du Sud-Kivu continuent de  trouver anormal, leur marginalisation en termes de parité dans les sphères de prise de décisions et ce, malgré leur potentiel numérique aux élections de décembre 2018, où elles représentaient environ 52% d’électrices.

Au demeurant, cette manifestation a constitué une sorte d’interpellation aux députés provinciaux pour que, parmi les sénateurs qui seront élus, et le futur gouvernement provincial, on trouve impérativement des femmes et ce, au nom de la promotion d’un état de droit conformément aux dispositions de la Constitution de notre pays.

Patrick MAKIRO

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.