Le député provincial Freddy Maisha élu du territoire d’Idjwi a, au cours de la plénière de  mercredi, 22 mai 2019, à l’Assemblée provinciale, fait une motion d’information sur un manque à gagner  pour la province sur l’exploitation prochaine du gaz méthane dans le lac Kivu par une entreprise tunisienne.

Selon cet élu d’Idjwi cette entreprise a déjà conclu le marché avec la province voisine du Nord-Kivu pour le démarrage des travaux sans associer le Sud-Kivu à qui ce lac appartient. Compte tenu des avantages qui découlent de cette exploitation parmi lesquels l’électrification des provinces concernées, le Sud-Kivu a droit d’en bénéficier car non seulement la grande partie l’appartient mais aussi, car sa population est exposée aux dangers que présente ce gaz. Il souligne cependant qu’il a déjà écrit à cette entreprise pour cette cause mais jusque-là aucune réponse ne lui a déjà été réservée. Il s’indigne d’avoir entendu que cette entreprise aurait déjà intéressé plusieurs  autorités du Sud-Kivu sur cette question.  Réagissant à cette préoccupation le président de l’Assemblée provinciale lui a demandé d’orienter la requête dans les commissions concernées tout en lui promettant son total soutien.

Dieudonné BUHENDWA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.