Sud-Kivu : “Il est temps” déplore les comportements de la Police et de l’agence nationale de renseignement

Le mouvement citoyen « Il est temps » déplore la manière dont la police nationale congolaise et l’agence nationale de renseignement assurent, la sécurité des personnes et de leurs biens dans la province du Sud-Kivu.

Dans une interview  accordée ce mardi 14 mai à Radio Star, Paulin Mulume, militant du mouvement précité, non seulement, décrit l’insécurité qui bat record dans la province du Sud-Kivu mais annonce l’organisation d’un sit-in devant le bureau du commissariat provincial de la police pour dénoncer cette situation qui n’épargne personne au regard de son ampleur.

Ce mouvement dit ne pas comprendre comment des éléments de ces services n’arrivent pas à dénicher les auteurs des cas de tueries, d’enlèvements, de rançonnements et/ou d’attaques des maisons pendant la nuit lesquels auteurs sont habituellement présentés comme des bandits non autrement identifiés.

Réagissant au meurtre de Dieudonné Muhanzi, dit Mundi, agent administratif à l’Université Catholique de Bukavu, « UCB », porté disparu depuis le mardi 07 mai 2019, et retrouvé mort le lundi 13 mai 2019,Paulin Mulume demande qu’une enquêté soit diligentée pour mettre la main sur les auteurs de ce crime.

Thierry M. RUKATA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.