Sud Kivu : Lancement du projet de promotion des droits humains et de bonne gouvernance: Rôle de la musique et de la comédie.

C’est au cours d’un point de presse tenu à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la musique ce vendredi 21 Juin 2019 que l’association Karibu Jeunesse Nouvelle (KJN) vient de lancer officiellement le projet de promotion des droits humains et de la bonne gouvernance en province du Sud Kivu. Lequel projet  s’attèle au rôle de la musique et de la comédie.

La coordinatrice de KJN madame Jolie Kamuntu, renseigne que parmi les objectifs de ce projet c’est entre autres, d’amener les artistes de musique comme ceux de la comédie à intégrer les thèmes des droits humains et de la bonne gouvernance dans leurs productions quotidiennes. Jolie Kamuntu précise qu’à travers ce projet, les artistes de la province auront un espace qui pourra leur permettre de produire leurs œuvres à très moindre coût, l’objectif global étant la promotion de la musique locale.

Elle fait remarquer que lors des ateliers tenus précédemment, il a été constaté que les artistes se lamentent à cause de multiples difficultés auxquelles ils font face par rapport à l’enregistrement de leurs œuvres, et cela par le simple fait que les studios coûtent cher.

Autre objectif que poursuit ce projet, c’est d’amener les artistes à devenir des portes voix des sans voix sur les droits de l’homme et la bonne gouvernance a, fait savoir la coordinatrice de KJN, tout en précisant que des rencontres trimestrielles seront  en train d’être tenues dans le but d’évaluer la situation des droits de l’homme, mais également  permettra aux différents artistes de comprendre le contexte des droits de l’homme et la bonne gouvernance en province du Sud Kivu. Jolie Kamuntu émet le vœu de voir KJN ensemble avec les artistes (musiciens, chroniqueurs et autres) réaliser une production d’ensemble sur une activité culturelle après chaque réunion de monitoring de trois mois.

Par la même occasion, Jolie Kamuntu a annoncé l’organisation d’une table ronde provinciale sur la musique et la comédie au courant du mois de juillet. Il y sera  présenté les résultats de l’enquête  menée dans différents territoires de la province sur l’état des lieux de la musique,des droits humains et de la bonne gouvernance. Il  y sera aussi question de partage d’expériences entre les artistes de la sous-région de Grands Lacs, car,y seront présents, certains musiciens du Burundi, du Rwanda et de Goma renchérit, Jolie Kamuntu.

Signalons qu’une dizaine d’artistes musiciens, chroniqueurs, et techniciens(DJ) de Bukavu ont pris part au lancement de ce projet et ont réfléchi en carrefour sur l’état des lieux de la musique et la promotion de celle-ci en  province du Sud Kivu.

Pascal D.NGABOYEKA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.