Sud-Kivu : Théo Ngwabidje et consorts doivent choisir un camp; dixit Bitakwira

Réagissant à la suspension du sénateur Bahati Lukwebo du Front Commun pour le Congo FCC, le ministre du développement rural Justin Bitakwira a rappelé aux mandataires de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés AFDC-A, qu’ils doivent dans un bref délai, chacun en ce qui le concerne donner sa position sur leur appartenance ou non au FCC de Joseph Kabila.

Devant la presse ce samedi 13 juillet 2019 à l’hôtel Panorama, Bitakwira a indiqué que tous les postes politique dont disposent les membres de l’AFDC-A sont du FCC et que par conséquent, ceux qui décident de suivre Bahati Lukwebo devront par conséquent les abandonner. “Tous les gouverneurs, vice-gouverneurs, ministres, directeur de cabinet,… qui ont décidé de suivre Bahati dans sa folie politique doivent abandonner les postes qu’ils occupent au compte du FCC, ici en province Ngwabije et les autres doivent choisir leur camp et en être conséquent” ; a déclaré Justin Bitakwira.

Pour ce membre du comité stratégique du FCC, l’acte posé par le sénateur Bahati Lukwebo de ne pas soutenir le candidat Alexis Tambwe Mwamba, le choix de Joseph Kabila à la présidence du sénat est une indiscipline. Selon lui cela pourrait conduire le concerné soit au paradis ou soit en enfer. Il ajoute que le départ du précité ( Bahati Lukwebo ) ne fragilisera en aucun cas sa plateforme politique, le FCC.

Signalons que le gouverneur actuel du Sud-kivu, Théo Kasi Ngwabije est issu de l’AFDC-A, ce dernier a été élu à ce poste au compte de la coalition FCC-CACH. S’il opte pour la fidélité à son parti qui a déjà pris son autonomie vis-à-vis du FCC, il pourrait être contraint de démission à ce poste.

Dieudonné BUHENDWA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.