UNC/Sud-Kivu : Malentendu résolu (Déclaration)

Les députés nationaux, provinciaux, les mandataires et certains cadres de l’Union pour la nation congolaise, UNC/ Sud-Kivu ont pris plusieurs mesures pour mettre fin à la cacophonie qui semblait déjà gagné du terrain au sein de ce parti politique.

L’annonce a été faite au cours d’un point de presse tenu à l’hôtel horizon en commune d’Ibanda mardi 13 Août 2019 par ces derniers. Dans cette déclaration lit par le député national Amato Bayubasire, il est indiqué que ces mesures ont été prises à l’issue d’une réunion tenue en date du lundi 12 Août 2019 dans laquelle ont pris part les précités au même hôtel.

Parmi ces décisions, entre autres: la fermeture des tous les groupes WhatsApp portant le nom de l’UNC/ Sud-Kivu, les participants ont réitéré leur soutient au à leur président national Vital Kamerhe et se sont engagés à respecter sa décision nommant le comité fédéral en cours de mandat.

Héritier Ndjadi a au nom des manifestants qui ont perturbé la matinée politique prévu par les députés de dit parti la semaine passée, demandé pardon.

Pour que le mandataires de ce parti travaille bien pour l’intérêt de la population, ils auront le soutien de ces derniers selon cette déclaration.

Rappelons qu’un groupe des militants de l’UNC/ Sud-Kivu étaient en sit-in au siège provincial de ce parti pour exiger le départ du président inter-fédéral ad intérim Richard Bunani.

Dieudonné BUHENDWA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.