Sud-Kivu : Théo Ngwabidje a déjà commis plusieurs erreurs politiques (Maitre Jean-Claude Zihalirwa)

Maître Jean-Claude Zihalirwa cadre du PPRD a déclaré dans l’émission Microcosmos de ce samedi 7 septembre 2019 à Radio Star Bukavu que le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabije a déjà commis plusieurs erreurs politiques depuis son entrée au pouvoir.

Cet acteur politique réagissait au débat sur les 100 premiers jours de ce dernier à la tête de cette province qu’il a tout de même jugé peu pour l’évaluer.

Pour le précité, Théo Ngwabije est en train de s’essayer en politique et pour cela il y va par tâtonnements qui lui poussent à des erreurs politiques qui ne lui dédouanent pas.
Parmi ces erreurs il a cité entre autre la nomination des membres de son cabinet sur un arrêté antidaté et sur base du “colinisme”, le balayage des tous les membres du cabinet précédent, le non-respect de la politique tracé par les formations politiques qui ont soutenu son élection.

Il a également souligné avoir remarqué qu’en dépit de l’indiscipline de son autorité morale le sénateur Bahati Lukwebo, le gouverneur n’a pas voulu entrer dans la dynamique de la coalition FCC-CACH qui lui a été tracée.

«  Le gouverneur Théo c’est quelqu’un qui est entré en politique seulement il y a peu, c’est un monde qui lui est nouveau, il essaie de s’accommoder aux réalités politiques du moment, c’est un exercice premier qui ne lui permet pas de faire des réalisations remarquables.
Pendant ce court moment il a excellé dans les erreurs politiques, en nommant sur un arrêté antidaté les membres de son cabinet pour ne pas payer ceux du cabinet précédent qu’il a tous balayé alors que certains d’entre eux devraient lui être utile.
J’estime que la grande des fautes c’est de ne pas avoir respecté la dynamique qui a été tracée par le FCC-CACH.

Si à l’AFDC, UNC, PPRD il y a grogne sur qui il peut se reposer ?

Il a transporté en province la méthode de gouverner de Bahati avec des gens venus d’un seul coin » a-t-il indiqué.

L’ultimatum donné à tous les mandataires du regroupement politique AFDC-A, ayant expiré sans que Ngwabije ne se soit pas prononcé sur son appartenance au front commun pour le Congo FCC, maître Jean-Claude Zihalirwa affirme que la hiérarchie de cette plateforme chère à Joseph Kabila décidera du sort à lui réserver.

Dieudonné BUHENDWA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.