Environnement/Climat : « Quand vous coupez un arbre, vous contribuez au réchauffement climatique » D.G ICCN Dr Cosma Wilungula.

En ce moment où le monde fait face au réchauffement climatique, la population du Sud-Kivu en République démocratique du Congo est appelée à la protection des écosystèmes du parc national de Kahuzi-Bièga situés à l’Est du pays et qui sont menacés de destruction.

Le Président directeur général de l’institut congolais pour la conservation de la nature(ICCN), Dr Cosma Wilungula met en garde une quelconque tentative de destruction du parc national de Kahuzi-Biega par la population riveraine instrumentalisée par des personnes de mauvaise volonté.

Il l’a déclaré lors de la conférence de haut niveau sur la protection du PNKB organisée à Bukavu du 19 au 20 septembre 2019.
Celui-ci explique que, lorsqu’on déboise cette réserve écologique, cela aura de l’impact sur la population qui dépend de l’oxygène en provenance de cette partie. Car, le PNKB offre à la population du Sud-Kivu une quantité suffisante d’oxygène et contribue à la réduction de gaz à effet de serre. Lequel gaz, intervient dans le réchauffement climatique. D’où l’importance de rejeter toutes les activités de déboisement au PNKB.

Retenons que, la République démocratique du Congo (RDC) fait partie des dix pays les plus menacés par le réchauffement climatique.

Patrick Z. MAKIRO

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.