Kabare : Les services de sécurité sont invités à s’impliquer pour l’établissement de la paix dans le territoire de Kabare (Jackson Kalimba)

Au lendemain du meurtre de monsieur Patrick KIGIZI laborantin du centre de santé d’Ihimbi a Kabamba centre, des voix élèvent pour  condamner l’insécurité qui devient récurrente dans le groupement de himbi – Katana. Un des notables ressortissant de Kabare et acteur de lasociété civile, Jackson Kalimba condamne avec la dernière énergie le meurtre de ce jeune qui travaillait pour le bien de la communauté.

Il note que c’est inconcevable que les gens qui œuvrent pour le bien de la société  puissent être tués sans que les autorités ne réagissent. Sur ce, il appelle les autorités provinciales et les services de sécurité à s’impliquer pour l’établissement de la paix sur toute l’étendue de Kabare et dans le groupement d’Ihimbi katana en particulier. 

Par ailleurs Jackson kalimba appelle les habitants à collaborer avec les autorités locales et la police en dénonçant toute personnepouvantêtreà la base de l’insécurité dans leurs milieux.

Pour rappel, Patrick Kagizi laborantin au centre hospitalier d’Ihimbi dans la localité de kadjuchu, a été assassiné dans la nuit du dimanche 3 novembre 2019 à son domicile du village CHEGERA à quelques kilomètres du centre commercial de katana en territoire de katana au Sud-Kivu. D’après les sources de la société civile locale, des hommes armés non identifiés ont fait incursion dans la maison de la victime au environs d’une heure du matin et l’ontabattu sur le champ sans rien demander.

Pascal NGABOYEKA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.