Sud-Kivu : Le ministre provincial de l’agriculture parle de différents projets en cours dans le secteur agricole.

Le ministre provincial de l’agriculture, pêche, élevage et du développement rural dans la province du Sud-Kivu, a, au cours d’un entretien exclusif avec Radio Star-Bukavu vendredi 22 Novembre 2019, expliqué les avancés enregistrées dans le secteur agricole depuis sa prise des fonctions et différents projets du gouvernement qui seront exécutés d’ici à là sur l’ensemble de la province.
Marcelin Amani Bahaya indique que le gouvernement congolais, grâce au leadership du Président de la République Félix Tshisekedi, a mis en place différents projets intégrateurs qui vont relancer le secteur agricole sur l’ensemble de la République, et exceptionnellement dans la province du Sud-Kivu,
Le ministre cite par exemple le projet intégré de croissance agricole dans les Grands Lacs (PICAGL), avec ses chaines de valeur notamment le manioc, le riz, le lait, la province va cesser de dépendre des pays voisins surtout en produits agricoles d’ici fin 2020.
Il souligne que grâce à ce projet qui touche cinq territoires sur les huit que compte la province, plus de 320 kilomètres de route de desserte agricole seront construites et des micros barrages seront mis sur pied pour faciliter la transformation de produits localement.
« Avec l’IITA, nous allons emblaver, plus de 200 ha de manioc avec de nouvelles boutures qui résistent aux différentes maladies des plantes comme la mosaïque, le Wilt bactérien. L’autre spécificité, ce que nous aurons une unité de transformation de nos produits. La chaine de valeur riz sera exécutée par l’organisation RIKOTO, et celle de lait par Vétérinaires sans frontières Belgique. Nous aurons également beaucoup d’infrastructures qui seront réhabilitées, dont les routes de desserte agricole, plus de 320 km, nous aurons des micros barrages pour faire tourner toutes ces unités de transformation qui seront implantées », explique Marcelin Amani Bahaya.
Pour les trois autres territoires qui ne sont pas concernés par ces projets, dont Idjwi, Mwenga et Shabunda, le ministre souligne que ces trois territoires seront priorisés lors de l’affectation de fonds dans le plan d’investissement agricole dans le budget 2020, mais aussi ils pourront bénéficier en premier d’autres grands projets agricoles du gouvernement.
En ce qui concerne la plaine de la Ruzizi, le ministre provincial de l’agriculture annonce la construction de digues pour faciliter l’irrigation de la plaine et d’une importante partie du territoire de Fizi, afin de faciliter la culture du riz pendant toutes les saisons et ainsi limiter toutes les importations de ce produit des pays étrangers.
A part ce projet, le ministre parle du projet « Volontariste agricole » qui sera aussi exécuté dans la plaine.
Il précise que le premier lot des engins pour l’exécution de ces projets sont déjà au port de Kalundu dans la ville d’Uvira. Il est constitué de tracteurs et de niveleuses.
« Il y a quelques jours que je suis venus d’Uvira pour inventorier les engins agricoles qui sont déjà au port de Kalundu. Nous y avons déjà plus de 26 tracteurs de haute qualité, qui peuvent emblaver 15 à 20 ha par jour, des pièces de rechange pour usage en cas de panne, et des niveleuses pour les routes de desserte agricole », souligne le ministre.
Par ailleurs, Marcelin Amani Bahaya demande à la population de soutenir le Chef de l’Etat dans sa vision visant à considérer, l’intérêt du peuple et le gouvernement provincial que dirige Théo Ngwabidje pour le développement et l’émergence définitive de la province du Sud-Kivu.
Pascal D. NGABOYEKA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.