Sud-Kivu : Environ plus de 80 jours sans aucun cas d’Ebola au Sud-Kivu, mais les menaces pèsent

Aucun nouveau cas de la maladie à virus Ebola n’a été détecté dans la province du Sud-Kivu, aujourd’hui plus de 80 jours environ, indiquent plusieurs organisations impliquées dans la riposte contre cette épidémie en province et cela depuis que le dernier cas confirmé a été déchargé dans le centre de traitement de Chowe.

Malgré cette avancée significative, la coordination provinciale de riposte invite à maintenir les mesures de surveillance et à ne pas être « distrait aussi longtemps que le virus d’Ebola est encore actif au Nord-Kivu. »

Cette surveillance s’explique par le fait de respecter les mesures d’hygiène, notamment celle de lavage des mains et de la prise de la température, aussi en dénonçant tout cas suspect présentant les symptômes de la MVE.

Tous les points d’entrées et de sorties de la province du Sud-Kivu restent mobiliser afin d’éviter toute entrée des personnes infectées, venant des zones à épidémie.  La division provinciale de la santé rappelle que l’épidémie qui a sévit à Mwenga est venue du Nord-Kivu. Tant que le mouvement de population va exister entre le Nord-Kivu et le Sud-Kivu, nous ne pouvons pas dire que l’épidémie est finie,  conseille le Docteur Claude Bahizire.

Elle invite par ailleurs tout le monde à « redoubler les mesures de surveillance et de demander plus d’engagements communautaires, pour se rassurer qu’il n’y a aucun cas positif de la maladie à virus Ebola au Sud-Kivu. »

Moins de nouvelles contaminations, plus de 1 000 guérisons, rapporte la situation épidémiologique rendue publique par le comité national multisectoriel de riposte de la maladie à virus Ebola : deux rares bonnes nouvelles ont été rapportées.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 3.313, dont 3.195 confirmés et 118 probables. Au total, il y a eu 2.204 décès, contre 1082 personnes guéries.

Thierry M. RUKATA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.