Sud-Kivu : Voici le nouveau vaccin contre la diarrhée qui sera introduit dans le calendrier vaccinal avant la fin de cette année.

Un nouveau vaccin sera introduit dans le calendrier vaccinal en vigueur en République Démocratique du Congo, pour lutter contre la diarrhée chez les enfants.
Il s’agit bien du « Rotasiil », ce vaccin qui constitue l’anti-virus contre le rota virus agent causal de la diarrhée chez les enfants de moins de 5 ans.
C’est le ministère provincial de la santé, à travers son Programme Elargie de Vaccination qui annonce l’introduction de ce vaccin anti-rota virus au Sud-Kivu avant la fin de cette année 2019.
Au cours d’une journée de sensibilisation sur l’introduction dudit vaccin, organisée à l’attention des professionnels des médias, des ONGs et des organisations de la société civile ce jeudi 26 décembre 2019 à Bukavu, le docteur Claude Bahizire a souligné la nécessité pour les leaders communautaires et les journalistes de connaitre ce que c’est,  le « rotasiil », eux qui constituent, les meilleurs canaux de sensibilisation entre le programme élargi de vaccination « PEV », qui est le service technique de l’Etat congolais chargé de l’organisation de la vaccination et les parents.
D’après le chargé de communication à la division provinciale de la santé, ce vaccin a été approuvé après des études qui ont duré 8 ans et permettra de limiter beaucoup la diarrhée, qui tue à 16% enfants.
Il précise que les enfants concernés par ce vaccin sont ceux dont l’âge varie entre 0 et 11 mois. Pour Claude Bahizire, le « rotasiil », ce vaccin qui pourra lutter contre le virus appelé « rota virus », sera administré dans les campagnes de routine, en respect au calendrier vaccinal en vigueur en RDC.
« Ce vaccin que nous sommes en train d’ajouter c à d le rotasiil, c’est une opportunité pour nous, par ce qu’il y a beaucoup de pays qui ont déjà ce vaccin. Ce n’est pas un vaccin de trop, c’est un bienfait. Des études ont montré que pour les enfants de 0 à 11 mois, à 62.7% des cas de diarrhée chez les enfants de moins de 5 ans, on a trouvé que c’était dû à un virus qu’on appelle Rota virus. Alors comme on a trouvé le vaccin, ça fait des années, c’est ce qui fait que c’est un bienfait déjà pour ces enfants de 0 à 5 ans ».
Le chargé de communication à la DPS indique que vaccin constitue un soulagement autant pour les enfants que pour les parents au regard de ses constituants qui sont efficaces pour combattre la diarrhée.
Pour ce faire Claude Bahizire appelle les parents à continuer de faire confiance aux vaccins qui sont administrés à leurs enfants pour les prévenir des dangers qu’ils peuvent courir,  une fois qu’ils ne sont pas « bien » vaccinés.
« Ce vaccin sera donné concomitamment avec les autres vaccins dans la routine, c à d le calendrier vaccinal, 3 fois comme les autres vaccins injectables. “Chers parents, c’est vraiment une opportunité d’aider les enfants à éviter la diarrhée. Au moins nous disons qu’on ne va pas arrêter toutes les diarrhées, car l’enfant peut faire un autre type de diarrhée avec un autre microbe. Mais dans l’ensemble, nous allons limiter les diarrhées graves chez les enfants et ainsi diminuer le taux de mortalité “, souligne Claude Bahizire.
Notons que le « Rotasiil » est un vaccin lyophilisé qui est reconstitué dans une solution liquide pour une administration par voie orale.
Ce vaccin sera introduit et présenté officiellement le lundi 30 décembre 2019, par le gouverneur de province.
Pascal D. NGABOYEKA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.