0

Réunis en assemblée extraordinaire du 24 au 30 décembre à Bukavu, les évêques membres de l’Assemblée épiscopale provinciale de Bukavu « ASSEPB », regroupant six diocèses catholiquesde l’Est de la RDC,  ont examiné la situation humanitaire et sécuritaire qui prévaut dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué  de presse signé par le président de l’Episcopat de Bukavu Mgr François Xavier Maroy, les prélats catholiques disent être consternés par la persistance de l’insécurité et les morts des innocents suites aux tueries perpétrées spécialement dans la région de Béni au Nord-Kivu. Ils disent compatir avec les victimes de ces atrocités et demandent aux fidèles de se solidariser avec eux dans la communion fraternelle et dans la non-violence.

Par ailleurs, les évêques membres de l’ASSEPEB exhortent les autorités tant nationales, régionales     qu’internationales à multiplier davantage des stratégies pour juguler définitivement cette insécurité, pour une paix durable dans l’Est de la République.

« Nous demandons aux fidèles chrétiens de poser des gestes concrets de solidarité et de communion fraternelle dans la non-violence. Nous exhortons les autorités nationales, régionales et internationales à s’impliquer davantage pour la sauvegarde de la paix, de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale de la RD Congo. Que ces hautes instances veillent  soulager les souffrances des communautés tant éprouvées », lit-on dans ce communiqué.

Suite aux violences et tueries perpétrées dans la ville et territoire de Béni dans le diocèse de Beni-Butembo, les prélats catholiques décrètent pour la journée de ce lundi 2 décembre 2019, journée de deuil avec les habitants de cette région éprouvée, en signe de communion et de solidarité.

Ils signalent que cette journée sera observée dans tous les six diocèses qui composent l’église catholique de Bukavu et sera chômée dans tous les services ecclésiaux et sociaux mais aussi dans toutes les institutions, écoles et universités sous la gestion de l’église catholique sauf les services médicaux.

“ En signe de communion et de solidarité pour ce qui est de notre ASSEPG, nous avons décrété dans nos six diocèses, la journée du 2 décembre 2019, journée de deuil et prière et de communion avec nos frères et sœurs éprouvés. Ce jour de deuil et de prière sera chômé dans tous nos services ecclésiaux et sociaux, services médicaux exclus, mais comprises les écoles, les séminaires, les institutions et universités dépendant de l’église catholique dans nos six diocèses” précise le communiqué

Signalons que l’Assemblée Episcopale provinciale de Bukavu regroupe les diocèses de Bukavu, Uvira dans la province du Sud-Kivu, Goma et Beni-Butembo dans la province du Nord-Kivu, et Kindu et Kasongo dans la province du Maniema.

Cette Assemblée est présidée par l’archevêque Métropolitain de Bukavu monseigneur François Xavier Maroy Rusengo.

Pascal D. NGABOYEKA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Laisser un commentaire