Bukavu : David Cikuru appelle les habitants qui vivent dans des maisons ou parcelles présentant des dangers d’évacuer en urgence

Plusieurs maisons et parcelles dans la commune d’Ibanda présentent le danger d’écroulement et d’éboulement et risquent d’endeuiller encore la ville de Bukavu; témoigne David Cikuru, président de la société civile commune d’Ibanda.

Cet acteur de la Société civile indique qu’après une mission d’inspection, vers Elakat et avenues Saïo 1 et 2 dans le quartier Ndendere et dans le quartier Panzi, plusieurs maisons sont fissurées. Sur Avenue Saïo et Bassin du Collège, des maisons risquent de s’écrouler jusque dans le lac Kivu.

 

David Cikuru parle également du marché Feu Rouge et Hôtel Cikoma, le danger reste permanent. Une fissure menace le mur supérieur dudit marché et à tout moment ce dernier peut s’écrouler sur les usagers de ce marché.

Le week-end dernier, le noyau communal de la société civile était en pleine séance de sensibilisation pour appeler la population qui se trouve dans ces lieux d’évacuer avant que le pire n’arrive.

Les autorités provinciales devraient prendre leurs responsabilités pour faciliter la délocalisation des populations afin d’épargner les concitoyens de ces catastrophes qui occasionnent des pertes en vies humaines et matérielles.

La société civile de Kadutu poursuit aussi les séances de sensibilisation et invite la population à la bonne gestion des déchets.
« La lutte contre les éboulements dans la ville passe par l’entretien des canaux d’évacuation des eaux dans différents Quartiers et avenues de Bukavu »; engagement pris par la société civile Communale de Kadutu avec des jeunes du Quartier NKAFU, le samedi 8 février 2020, lors des travaux communautaires communément appelés Salongo.

La société civile de Kadutu recommande aux jeunes de faire la police en veillant et dénonçant les inciviques qui se mettent à jeter des déchets dans les caniveaux dans la Ville auprès des autorités habilitées pour des sanctions.

Thierry M. RUKATA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.