Justice populaire au Sud-Kivu : Un homme présumé tueur de deux enfants brulé vif à Birava

Le dimanche 22 mars 2020, un cas de justice populaire s’est produit à Buhehe dans le groupement de Bushumba, en territoire de Kabare.

Selon le président de la nouvelle dynamique de la société civile noyau de Birava, Il s’agit d’un homme d’une quarantaine d’années, qui a subi la loi populaire après qu’il a été soupçonné d’avoir tué deux enfants par étranglement la soirée du samedi 21 mars toujours dans ce même village.

« Monsieur Honoré Rushema appelé baba « je t’aime », utilisait des enfants pour transporter les planches hier soir. Ce matin, deux de ces enfants ont été retrouvés morts par étranglement au système kabanga près du lac Kivu à kakombe. La population s’est mobilisée en masse et a attrapé le présumé kidnappeur qu’ils ont amené vers la rivière karhanya où ils l’ont dicté la loi, avant de le brûler vif » témoigne Birindwa Kerwishi président de la NDSCI/Birava.

Il souligne que les éléments de la police qui voulaient intervenir, ont été pourchassés par la population en colère. De loin, ces éléments de l’ordre ont tiré des coups de balles en l’air mais sans succès.
Notre source indique que l’autre enfant parmi les trois n’est toujours pas retrouvé. Ce qui suscite des questionnements s’il est encore en vie ou tué par le même bourreau.
Signalons que des cas de justice populaire sont devenus récurrents dans la partie nord du territoire de Kabare.

Des défenseurs des droits humains et acteurs de la société civile ont toujours condamné les faits et parfois l’incapacité des forces de sécurité et de l’ordre pour contenir la population.

Pascal D. NGABOYEKA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.