Sud-Kivu : La députée Naweza Kabonwa félicitée pour sa bonne gestion de la chefferie de Kaziba durant les 9 ans de régence.

La député provinciale Félicité Naweza Kabonwa vient de clôturer ses années de régence à la tête de la chefferie de Kaziba en territoire de Walungu. Ceci, après la cérémonie de remise et reprise pour l’intronisation officielle du mwami Dirk Majiri IV N’Nakaziba, laquelle, a eu lieu, le samedi 14 mars 2020 à Kaziba.

Désignée par l’arrêté numéro 11/018/CAB/GP/SK Du 18 MAI 2011 portant nomination de la personne devra assumer la régence à la chefferie de Kaziba, Félicité Naweza a remis pacifiquement à qui de droit le pouvoir lui conféré par la loi, preuve de la bonne marche de la démocratie.

Félicité Naweza a été félicitée par les différentes autorités coutumières pour sa gestion durant la période passée à la tête de la chefferie de Kaziba, notamment sur la résolution de conflit qui opposait sa chefferie à celle de Luhwinja en 2013, la construction des bâtiments administratifs de la chefferie, l’acquisition d’une maison de passage des agents administratifs, la réhabilitation des certaines routes de dessertes agricoles, le reboisement des collines et la construction des certaines écoles pour soutenir l’éducation.

La députée Félicité s’est vu encourager par ses administrés à travers  des chants et danses à son honneur pour ses actions réalisées au trône de la chefferie de Kaziba.

Plus de Cinq vaches ont été offertes à la régente  notamment par la synergie des députés de Walungu, syndicat de l’initiative de Kaziba, les différents chefs coutumiers venus pour la circonstance en guise de reconnaissance pour ses œuvres réalisées durant les années de son règne.

Selon Norbert Basengezi Katintima, vice-président honoraire de la Commission Électorale Nationale  Indépendante et notable du milieu pense que Félicité Naweza a su combattre l’insécurité dans sa juridiction et unifier tous les quinze groupements de la chefferie de Kaziba.

Don Patrick MAKIRO

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.