Equipe gouvernementale à Uvira : la Société civile invite le gouvernement à dépêcher une équipe réduite pour des raisons de covid-19

Dans une déclaration rendue publique, ce lundi 20 avril, la société civile du Sud- Kivu se réjouit de l’attention et de la compassion avec lesquelles, le gouvernement national a réagi aux catastrophes causées par les pluies à Uvira.

Elle le félicite pour sa souplesse à vouloir aider ces compatriotes. Elle l’invite à ne dépêcher au Sud-Kivu qu’une équipe réduite et seulement composée de ceux qui auront été testés négatifs au corona virus par l’INRB.

Ainsi des moyens financiers significatifs seront épargnés et pourront aider dans l’aide à accorder aux familles sinistrés. Uvira a besoin des moyens non pas d’une équipe pléthore venant de Kinshasa; interpelle la société civile.

Face au COVID-19 en RDC, la société civile du Sud-Kivu s’inquiète des mouvements des personnes entre Kinshasa, l’épicentre de la maladie à coronavirus en RDC, et les provinces, particulièrement le Sud-Kivu (Bukavu).

Dans cette même déclaration, la Société civile invite les autorités nationales à faire respecter l’isolement de Kinshasa des autres provinces jusqu’à la maitrise totale de l’épidémie de corona (soit l’absence de nouveaux cas pendant une période allant au-delà de la période d’incubation du virus soit 14 jours).

La société civile du Sud-Kivu invite les autorités provinciales à veiller sur ces mesures d’isolement de la ville de Kinshasa surtout en cette période ou le Sud-Kivu semble contenir la pandémie à corona virus et cela afin d’éviter de nouveaux cas.
Abordant la question de la solidarité, cette structure citoyenne exhorte les Sud-Kivutiens qui se trouvent coincés à Kinshasa à un sens élevé de responsabilité, d’amour et de patriotisme.

En attendant les aides humanitaires des gouvernements central et provincial, la société civile du Sud-Kivu invite les personnes de bonne volonté à contribuer chacun selon ses moyens pour alléger tant soit peu les souffrances des familles sinistrées des inondations ayant causé d’énormes dégâts humains et matériels.

Thierry M. RUKATA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.