Journée de la terre : « L’utilisation de l’engrais chimique impacte sur la qualité des produits et finira par rendre la terre moins productive » (Mulumeoderwa Xavier/cultivateur)

Pendant que le monde célèbre la journée mondiale de la terre, certains cultivateurs expliquent que l’utilisation quotidienne des engrais chimiques impacte négativement sur la qualité de leurs produits champêtres et détruit petit à petit la capacité productive de la terre.

Dans une interview accordée à Radio Star, ce mercredi 22 avril 2020, Mulumeoderwa Xavier, cultivateur du territoire de Walungu, explique que sa terre a perdu la quantité de production depuis trois ans d’utilisation des engrais chimiques.

« Au par avant on pratiquait, une culture normale, moyennant des engrains ordinaires obtenus sur base de déchets organiques et ça rendait notre terre fertile et protégée. Actuellement les engrais chimique bat, le record dans la culture à Walungu, Kabare, et partout dans le bushi. Bien que la production agricole semble abondante en utilisant cette nouvelle forme de culture, mais la qualité ne m’a jamais convaincu » témoigne Xavier Mulumeoderwa.

Avec l’expérience de 47 ans d’exploitation de la terre, celui-ci est confiant que la bonne gestion de la terre dépend de la bonne gouvernance et la politique agricole bien adaptée afin d’espérer la croissance agricole et la protection de la terre.

Celui-ci fait appel, au gouvernement congolais à sécuriser les milieux ruraux pour lutter contre l’exode rural causant la mauvaise exploitation de la terre et les constructions anarchiques dans la ville.

Don Patrick MAKIRO

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.