RDC : Le dossier Vital Kamerhe est purement politique (Caïus Matata)

Dans un entretien téléphonique avec la Radio Star Bukavu ce jeudi 30 avril 2020, le coordonnateur national de la plateforme “soutenons Vital Kamerhe” SVK Caïus Matata a qualifié d’acharnement le dossier Vital Kamerhe, détenu provisoirement à la prison de Makala dans le cadre de l’instruction en cours sur la gestion de fonds alloués au programme des 100 jours du Chef de l’État.

Alors que le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe a indiqué que le procès contre le directeur de cabinet du Président de la République Félix Tshisekedi aura lieu en chambre foraine à la prison centrale de Makala, Caïus Matata condamne cette décision et trouve en elle des raisons purement politiques.

Pour ce dernier, sa structure et le peuple congolais étaient déjà prêts à suivre comment leur leader va dire la vérité à la face du monde.

Il dénonce la campagne de désorientation et de diabolisation contre son Vital Kamerhe qui du reste, est innocent et utile pour la nation congolaise au vu du rôle important qu’il joue dans le pays.

Notre source a par la même occasion annoncé que la SVK a mis en place un nouveau plan de riposte contre cet acharnement et prévient que bientôt le peuple n’attendra plus le mot d’ordre pour répondre à cette provocation.

Caïus Matata a également affirmé, ne pas comprendre, comment le Libanais Samih Jammal avec qui, il est poursuivi a été autorisé de se faire soigné alors que lui aussi a des problèmes sérieux de santé mais cette autorisation ne lui a pas été accordée.

Le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe a, dans un document rendu public mercredi dernier, indiqué que le procès des prévenus Vital Kamerhe et Samih Jammal aura lieu le 11 mai 2020 en chambre foraine dans la prison de Makala.

Dieudonné BUHENDWA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.