Sud-Kivu : les élèves vont désormais suivre les cours grâce à l’enseignement à distance

C’est au cours d’une cérémonie présidée par le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi ce mercredi 15 avril 2020 à Bukavu, que la méthode de l’enseignement à distance a été lancée dans la province du Sud-Kivu, devant plusieurs acteurs éducatifs et les responsables du bureau de l’UNICEF au Sud-Kivu et Maniema.

Selon le gouverneur de province, suite à la suspension momentanée des cours sur l’ensemble de la RDC, par le Président de la République, pour limiter la contamination et la propagation de la pandémie de corona virus, il était opportun que les élèves puissent suivre les cours étant même à la maison pour assurer la continuité pédagogique pendant cette période de la pandémie.

« Subsidiairement à la suspension momentanée des activités scolaires suite à l’Etat d’urgence décrété par le Président de la République en vue d’éviter la propagation de la pandémie de covid 19 qui menace le monde entier, j’étais dans l’obligation de matérialiser ma vision de voir les élèves, bien qu’étant confiné à la maison, puissent continuer de suivre les cours à distance afin de pérenniser les acquis et l’élan scolaire. J’exhorte ainsi les parents d’élèves à surveiller et pousser nos enfants à suivre ces cours selon le programme qui sera publié par la coordination technique provinciale de l’éducation » ; explique Théo Ngwabidje.

Le chef de bureau de l’UNICEF Sud-Kivu et Maniema, indique qu’il était nécessaire que l’UNICEF apporte son appui comme toujours, pour faciliter aux milliers d’enfants qui se trouvent confinés à la maison, de continuer à suivre les cours.

Il réaffirme l’engagement du fonds des Nations Unies pour l’enfance  à soutenir et appuyer les efforts du gouvernement provincial surtout dans le secteur très crucial de l’éducation.

« Pour nous UNICEF, l’éducation fait partie des secteurs prioritaires que nous appuyons, et la situation du Covid 19 aujourd’hui ne peut pas nous amener à laisser nos enfants à côté. C’est pour ça que nous sommes là pour appuyer cette initiative pour le développement de l’enseignement à distance. L’ambition c’est d’aller au-delà pour que tous les enfants de la province puissent avoir un accès à l’éducation à distance » ; explique-t-il.

A en croire le gouverneur, ces cours à distance seront dispensés à travers les médias locaux ; télévision, radio, bibliothèques numériques et réseaux sociaux. Il a par cette occasion salué l’engagement de l’UNICEF à appuyer son gouvernement et appelle d’autres partenaires techniques et financiers à emboiter le pas à l’Unicef pour que la couverture de cet enseignement à distance puisse être la plus large possible.

Par la même occasion, des machines à coudre et des tissus ont été remis à environ 70 jeunes en majorité des filles, issus de milieux défavorisés, qui, grâce au programme de l’engagement communautaire qu’appuie également UNICEF, ont suivi la formation en coupe et couture.

« L’UNICEF appuie depuis 2019 l’enseignement non formel. Les jeunes issus des milieux défavorisés qui sont en dehors de l’école et nous les appuyons pour apprendre les métiers. Parmi eux nous avons aujourd’hui 70 qui ont choisie d’exercer le métier de coupe et couture. C’est donc une opportunité de pouvoir donner à ces jeunes une dotation initiale pour contribuer à mettre sur le marché des masques fabriqués localement selon les normes »; renchérit le chef de bureau de l’UNICEF en province du Sud-Kivu.

Ces matériels serviront notamment à coudre des caches nez, pour limiter et prévenir la propagation du covid 19.
Signalons la présence à cette cérémonie de plusieurs acteurs du secteur éducatif dont la ministre de l’EPST GenevièveMizumbi, le directeur de la province éducationnelle Sud-Kivu 1, YoyBokete, de l’IPP et bien d’autres.

Pascal D. NGABOYEKA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.