Bukavu : la Société civile lance la campagne de lutte contre les marchés pirates

Le bureau urbain de la société civile de Bukavu a lancé la campagne de lutte contre les marchés pirates dans la ville, aux fins de limiter, les accidents de la circulation devenus récurrents sur plusieurs axes de la voirie urbaine.

Cette campagne a été lancée à l’issue d’un échange avec le commandant de la PNC et les autorités politico-administratives ce vendredi 29/05/2020.

Cette campagne dénommée “BALABALA SIYO SOKO, TUSIUWISHE NDUGU ZETU” traduit, la “route n’est pas un marché, protégeons nos concitoyens”, vise à éveiller, la conscience de la population, vendeurs, vendeuses et consommateurs de la ville à cultiver l’habitude de fréquenter les marchés plutôt que de se ravitailler sur la chaussée pour éviter des accidents mortels, à en croire ZOZO sakali, président urbain de la société civile dans la ville de Bukavu.

Le précité, peint un tableau de différentes allées de la ville qui sont devenues, le théâtre de la prolifération de marchés pirates.

« Le marché pirate de feu vert a dépeuplé le marché de Nguba, les vendeuses de feu rouge et Bondeko envahissent la partie la beauté vers la Banque commerciale, le marché Nkafu à la Brasserie remplacé par la chaussée, Bralima pharmakina, le marché Ciriri déménage, pour bloquer le passage de l’entrée hôpital Dr Reau, Kamagema bloque la route devant la paroisse de Panzi, Beach Muhanzi désormais devant la porte de l’HPGR, marché la voix à Muhungu, chez Simon Kimbangu et dans le rond-point major Vangu, à Bagira seul l’abattoir est resté dans le marché, le rond-point carrefour, Kibongé. J’ai même vu un marché derrière la maison communale de Kadutu » ; explique Zozo Sakali.

C’est dans cette optique que la société civile exhorte la population, et surtout les vendeurs et vendeuses qui continuent d’exercer leurs activités sur la chaussée, d’évacuer ces lieux avant que le pire n’arrive.

Pascal D. NGABOYEKA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.