Bukavu : plusieurs cas d’insécurité ont été enregistrés dans la commune de Kadutu

Les chargeurs de sable se sont révoltés depuis le matin de ce jeudi 21 mai 2020, pour protester contre l’assassinat de leur collègue tué dans le marché Beach Muhanzi, en commune de Kadutu.

Ce chargeur de sable répondant au nom de Kabunga Sabulyoko, était âgé de 40 ans. Il laisse derrière lui 7 orphelins et une veuve. La victime est originaire d’Idjwi-Sud. Il a été tué dans la nuit de mercredi à ce 21 mai 2020.

Selon la société civile de Kadutu, son corps a été retrouvé dans un caniveau avec des blessures et  traces de corde au cou dans le même marché.

Pour manifester leur indignation, ses collègues chargeurs ont brûlé des pneus dans le marché Bondeko mais la PNC est intervenue pour y rétablir, de l’ordre. Son corps a été acheminé à la morgue de l’hôpital général.

D’autres cas d’insécurité ont été enregistrés dans plusieurs autres coins de Kadutu. Hypocrate Marume signale que la même nuit du mercredi à ce jeudi, vers 23h, des voleurs ont opéré dans la maison de Monsieur OKAKO SHUNGU, résidant au quartier Mosala, sur avenue Buholo 5. Ils ont blessé le responsable de la maison et emporté, 30$ et les téléphones portables du précité.

A Buholo 6, d’autres maisons ont été attaquées, mais grâce, à la vigilance de la population qui ont lancé une alerté par des sifflets et des vuvuzela, ces malfrats ont pris fuite.

La société civile souhaite voir les autorités communale, urbaine et provinciale s’impliquer pour éradiquer cette insécurité.

Thierry M. RUKATA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.