Sud-Kivu: Bientôt une solution à la pénurie d’eau à Bukavu grâce aux usines de captage et de traitement d’eau de Murhundu et de Mazigiro

Les habitants de la ville de Bukavu et ses périphéries font souvent face à un manque d’eau potable pendant la saison sèche, bien que cela soit une réalité même pendant la saison pluvieuse.

Cette situation est de fois justifiée par la régie de distribution d’eau, REGIDESO/Sud-Kivu, qui rétorque aux cris d’alarme de la population de différents quartiers de la ville, en affirmant que beaucoup  d’abonnés n’honorent pas leurs factures tandis que d’autres habitants construisent, anarchiquement sur les conduites d’eau.

Des habitants des quartiers comme Panzi et dans la cellule Nguba en commune d’Ibanda recourent parfois, au système dit“ Bizola” avec toutes les conséquences réelles ou supposées que cette eau est susceptible de causer à la santé des consommateurs.

Le gouvernement provincial, a ainsi bénéficié d’un projet appelé “projet Mazigiro” financé par l’organisation “Mercy corps”. Grâce à ce projet, la partie sud de la ville de Bukavu, comportant notamment le quartier Panzi et  Cahi seront desservis en eau potable dans les mois à venir.

A Murhundu au nord du chef-lieu de la province du Sud-Kivu, dans le territoire de Kabare, une usine est en pleine construction, grâce, au financement de la même  organisation “Mercy Corps”.

Ce mercredi 20 mai 2020, Le Gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje, accompagné de responsables de la REGIDESO et ceux de Mercy corps ont visité ce site.

Sur place, l’autorité provinciale a remarqué dans la zone de captage, les vannes de pré-décantation réhabilitées, pour réduire la charge due à la turbidité très élevée causée par les eaux des pluies et les cultures des champs aux alentours de la zone de captage, en plus ; du laboratoire de prélèvement de l’eau, de la salle de préparation de produits chimiques pour le traitement de l’eau, de la chambre de pré-décantation et autres bassins de décantation.

A en croire le gouverneur, les travaux de rénovation de cette usine qui dessert la ville et ses périphéries en eau potable sont déjà à 70% d’exécution.

Cela, pourra faciliter à la régie de distribution d’eau « REGIDESO » de produire plus 6 mille mètres cubes d’eau par jour.

Par ailleurs, Théo Ngwabidje Kasi a instruit les responsables de la REGIDESO et tous les partenaires concernés de protéger cette usine et de respecter le délai prévu pour la fin des travaux, afin que la population ne puisse, souffrir d’aucune pénurie d’eau surtout durant la période de la “saison sèche” qui pointe à l’horizon.

Plusieurs analystes pensent que grâce, à ces deux grands projets, la REGIDESO sera en mesure de desservir la population de Bukavu en eau potable, même pendant la saison sèche, et réduire ainsi la souffrance des femmes, filles et garçons qui parcourent de longs trajets à la recherche de cette denrée vitale.

Pascal NGABOYEKA DIGA2

 

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.