Sud-Kivu : Dans 4 mois AFEM documente 173 cas des violences sexuelles et celles basées sur le genre

Dans le cadre du monitoring de la sécurité des femmes à Mwenga, dans la plaine de la Ruzizi (Luvungi) et dans la ville de Bukavu, l’Association des Femmes des Médias(AFEM) a présenté dans son feuillet d’information et de dénonciation   des violences sexuelles et celles basées sur le genre commis de janvier en Avril 2020.

Ce rapport fait état de 173 cas des violences sexuelles dont 74 ont été commis contre des femmes et jeunes filles du territoire de Mwenga, Luvungi avec 56 cas et la ville de Bukavu vient en dernier lieu avec 43 cas.

Ce feuillet rapporte que 22 de ces cas sont des filles mineures exploitées sexuellement dans des boites de nuit, bistrots et maisons de tolérance dans la ville de Bukavu et parmi ces mêmes cas le feuillet note des femmes qui ont été forcées à faire les rapports sexuels avec leurs maris en état d’ivresse.

AFEM dénonce les violences sexuelles et celles basées sur le genre dont sont victimes les femmes et les filles dans certains coins de la province du Sud-Kivu et invite les autorités politico administratives à promouvoir les femmes en les nommant chefs de service au sein de l’administration et adapter certaines normes religieuses rétrogrades aux lois qui promeuvent les droits des femmes.

Don Patrick MAKIRO

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.