Vital Kamerhe totalise un mois déjà en prison ce vendredi 08 mai

Arrêté dans le cadre de l’enquête du programme des 100 jours d’urgence du Président Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe vient de totaliser ce vendredi 08 mai un mois en détention préventive à la prison de Makala.

Ce dossier connaîtra un tournant décisif, le 11 mai prochain au Tribunal de Grande instance de la Gombe/Kinshasa, avec la comparution de Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du Chef de l’Etat. Il sera confronté à Samih Jammal, Directeur Général de Samibo et Husmal et Muhima Ndoole Jeannot, chargé du service import-export à la présidence de la république.

Ses avocats avaient introduit deux demandes de liberté provisoire mais le tribunal les avait rejetées, mais pour des raisons du COVID-19 qui a élu domicile également dans les prisons, le conseil des ministres du lundi dernier, a instruit les ministres de la justice et celui des droits humains de désengorger les prisons pour limiter la propagation de cette épidémie dans les prisons.

Un mois après, le partenaire de l’accord de Naïrobi Vital Kamerhe garde toujours son poste de directeur de cabinet du Président de la République Félix Tshisekedi car, n’ayant été ni suspendu ni remplacé.

Les partisans de l’homme dénommé “Faiseur des rois” continuent à rejeter les accusations portées à sa charge et parle, d’un acharnement politique, étant donné qu’au nom du CACH, il sera le candidat Président de la République en 2023.

Thierry M. RUKATA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.