Sud-Kivu : Des enfants menacés de mort dans la prison de Bunyakiri : « ils peuvent mourir d’un moment à l’autre » société civile

La société civile de Bunyakiri alerte l’opinion tant provinciale que nationale, sur les conditions carcérales des prévenus dans la prison moderne de Bunyakiri. 

Didier Kitumaini, président de cette structure citoyenne indique, avoir fait un constat malheureux, ensemble avec certains acteurs sociaux, lors d’une visite effectuée dans cette maison carcérale le weekend dernier.

Il ressort de ce constat, que les prévenus vivent dans des conditions « infra humaines ». 8 enfants, parmi eux, peuvent mourir d’un moment à l’autre car, dépourvus de soins de santé et de nourriture.

Didier Kitumaini fait en plus savoir, que ces enfants sont détenus dans cette prison depuis plusieurs mois, juste, pour des faits bénins de vol de « téléphones itel, biscuits, huile de palme, du riz etc ».

Les acteurs de la société civile regrettent de voir que, depuis lors, ces enfants n’ont jamais été entendus par qui que ce soit pour établir leur culpabilité ou leur innocence.
Pour ce faire, la société civile interpelle le procureur près le tribunal de paix de Kahele, pour une implication, en accordant une liberté provisoire à ces enfants, et amener, à l’hôpital es malades pour des soins appropriés.

Nous avons contacté mais en vain, le procureur près le tribunal de paix de Kalehe, qui, selon nos sources, aurait établi, un mandat d’arrêt provisoire (MAP) pour la détention de ces enfants en prison.

Pascal NGABOYEKA DIGA/RJAE-SK

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.