Journée de l’enfant Africain : Le parlement des jeunes demande au gouvernement de prendre en compte les revendications des enfants.

Dans un communiqué mis à la disposition du public à Bukavu, ce mardi 16 juin 2020, à l’occasion de la journée mondiale de l’enfant Africain, le parlement des jeunes du Sud-Kivu se dit préoccupé, par la situation que traversent, les enfants en République démocratique du Congo et particulièrement au Sud-Kivu Pendant cette période de la pandémie de Covid19.

Cette structure de jeunes explique que les enfants sont aussi exposés pendant cette période où, les efforts sont focalisés, sur la lutte contre la coronavirus oubliant d’autres aspects de la vie et les droits des enfants.

« En ce jour baptisé “Journée de l’enfant africain*, nous appelons tous les jeunes et les enfants africains, congolais à prendre conscience de la place et du rôle important qu’ils ont à occuper et à jouer dans l’avenir de leurs pays respectifs.

Les enfants, étant, une couche de la population qui mérite une attention particulière à cause de la vulnérabilité dont ils sont sujets, de par leur âge, nous demandons donc aux autorités et à toutes les personnes responsables des enfants et des jeunes, de leurs permettre de jouir pleinement de leurs droits et de prendre conscience de leurs devoirs envers la société » Renseigne Johnson Sethy Bafunyembaka, président du parlement des jeunes du Sud-Kivu.

Malgré les dénonciations faites par plusieurs organisations qui œuvrent dans l’encadrement des enfants vulnérables et le respect des droits de l’enfant, ces derniers continus d’être violés et utilisés dans les mines.

En ce jour mémorable où, des enfants ont donné de leurs vies à Soweto pour dire NON à l’injustice, à l’apartheid, à la ségrégation, le parlement des jeunes du Sud-Kivu demande aux jeunes de méditer sur le thème de cette année: “accès à une justice adaptée aux enfants en Afrique”

Don Patrick MAKIRO

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.