Sud-Kivu: Rapport de recrudescence sécuritaire du mois de juin de la commune de Bagira

Un jeune chauffeur âgé de 22ans assassiné par balle, un enfant de 6 ans décédé dans un accident de circulation, des ossements humains déterrés, 8 maisons incendiées, plusieurs autres visitées par des bandits en armes et endommagées, des téléphones et argents emportés; c’est ce qu’a documenté la société civile de Bagira, ce vendredi, 26juin 2020, dans son rapport de recrudescence sécuritaire du mois de juin.

Contacté, à ce sujet, Wilfried HABAMUNGU, vice- président de cette structure citoyenne a fait savoir que les causes de l’insécurité dans la commune de Bagira au-cours du mois de juin, sont entre autres ; l’absence de l’autorité communale, l’incompétence des cadres de base, l’absence des éléments de la police dans certains quartiers, la vente des boissons fortement alcoolisées, etc..

“Nous comme société civile, nous dénonçons avec toute énergie cette recrudescence de l’insécurité devenue monnaie courante dans plusieurs quartiers de la commune de Bagira. Nous demandons, aux autorités à tous les niveaux de voir comment, y mettre fin. Au nouveau bourgmestre qui a été nommé, il doit, travailler sévèrement pour sauver, la population de cette municipalité, et au général de la police de voir comment, envoyer des éléments de la police compétents, pour assurer la meilleure sécurité de la population” déclare Wilfried HABAMUNGU.

Rappelons que, Patience BENGEYA est le nouveau bourgmestre ad intérim de la commune de Bagira. Il a été nommé, le 23 juin 2020. Ce dernier succède, à Labane Kubisa KONGAKONGA, décédé, le 2juin 2020 à l’hôpital de Panzi, des suites d’une maladie.

Justine NTAMWENGE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.