Marche pièce contre pièce : La caravane motorisée prévue par les militants de L’UNC dispersée

La caravane motorisée prévue par les militants et sympathisants de l’Union pour la Nation Congolaise « UNC », ce vendredi 24 juillet 2020 a Bukavu a été dispersée par des éléments de la police qui ont ainsi bloqué, l’effectivité de cette manifestation.

Selon nos sources, certains membres du parti cher à vital Kamerhe ont été victimes d’arrestation arbitraire. Il s’agit entre autres de l’ingénieur Moïse qui construisait, le podium pour la manifestation au terrain de Funu dans la commune de Kadutu. Il a, rapporte-t-on été entendu sur PV au commissariat de Kadutu.

L’UNC/Bukavu, invite le prochain juge au second degré d’user de toute sa sagesse pour libérer vital Kamerhe qu’il considère non seulement comme victime d’un complot politique mais surtout comme un artisan de l’unité nationale.

Notons que le procès en appel de vital Kamerhe prévue pour ce vendredi 24 juillet à la cour d’appel de Kinshasa Gombe a été renvoyé au vendredi 7 août 2020.

Rodrigue Zagabe

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.