Sud-Kivu : UNPOL forme les commandants de la PNC sur le respect des droits de l’homme dans la gestion de foules

La composante police de la Monusco(UNPOL) section du Sud-Kivu vient de lancer ce Lundi 10 Aout 2020 une formation de 10 jours à l’intention de commandants d’unités de la police congolaise et leurs adjoints dans la ville de Bukavu.

Cette formation qui se tient au camp policier Jules Moke en Commune de Kadutu, porte sur le respect des droits de l’homme dans la gestion de foules, l’un des exercices quotidiens de la police dans la réalisation de sa mission.

A travers celle-ci, UNPOL vise à renforcer la capacité des commandants des unités de la police congolaise et leurs adjoints sur les techniques de gestion de manifestations des foules sans casse et dans le respect des droits de l’homme, une situation qui occasionne des tiraillements entre police et manifestants.

« La formation de commandants d’unités de la police congolaise et leurs adjoints est une urgence, nous tous, sommes des policiers et nous voulons que dans le cadre de nos missions quotidiennes, nous les exercions avec professionnalisme pour gérer des manifestations sur les voies publiques.

Nous avons initié cette formation, non pas parce que les droits de l’homme ne sont pas respectés mais juste parce que nous voulons ajouter un plus dans ce que connaissent les policiers mais aussi pour que ces derniers aient du reflexe, lors de la gestion de manifestations » Explique Djibo Issaka, chef secteur de la police Monusco de Bukavu.

Pendant cette séance de formation, les éléments de l’ordre s’attendent à recevoir des stratégies d’intervention dans les manifestations dans le strict respect des droits humains et la déontologie de la police congolaise.

L’ouverture de cette formation s’est effectuée en présence du représentant du commissaire de la police au Sud-Kivu, le commandant de l’école de police Camp Jules Moke et devant plusieurs commandants de différentes unités de la police et leurs adjoints pour une durée de 10 jours, soit du lundi 10 au jeudi 20 août 2020.

Don Patrick MAKIRO

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.