Bukavu : La société civile de Nyalukemba et le bureau urbain discutent sur les moyens de lutter contre l’insécurité et la traversée frauduleuse des sujets Rwandais au pays

Les membres du bureau du sous noyau de la société civile du quartier de Nyalukemba en commune d’Ibanda, avec le bureau urbain de la même structure, ont organisé une rencontre ce jeudi 9 septembre 2020 au bureau du quartier Nyalukemba.

Plusieurs dossiers ont été décortiqués par les participants à cette réunion, notamment sur la question sécuritaire, environnementale et le conflit persistant du centre hospitalier croix rouge.

Les acteurs de la Société civile de Nyalukemba devant le bureau du quartier

Les participants à cette rencontre ont déploré la persistance de l’insécurité dans cette partie de la commune d’Ibanda et la légèreté avec laquelle, les cadres de base traites les questions d’insécurité sur avenue Bya’ene, insécurité causée par certains militaires basés au Camp militaire Saïo et la traversée illicite des ouvriers de nationalité rwandaise via Ruzizi 3 par pirogues.

« Nous savons que le quartier Nyalukemba est un quartier stratégique de la ville de Bukavu vu, son voisinage et contact avec le Rwanda, à travers les frontières Ruzizi 1 et 2 et la rivière Ruzizi. Malheureusement, nous vivons une insécurité grandissante malgré la présence des éléments des forces armés de la République et la police congolaise. Avec, l’appui du bureau urbain, nous comptons mener des actions citoyennes pour que les autorités répondent à leur rédévabilité »; explique Obedi Manvu Elie, président de la société civile Nyalukemba.

Le président urbain de la société civile, le président communal, les cadres de base du quartier Nyalukemba et les autorités policières ont pris part à cette activité pour renforcer le lien existant entre gouvernants et gouvernés.

Plusieurs recommandations ont été adressées au chef de quartier Nyalukemba et le représentant de la police dans le souci de mettre fin aux problèmes qui gangrènent la population de cette contrée.

Cette rencontre s’est inscrite dans le cadre de la redynamisation de 20 noyaux de la société civile pour offrir à la population le suivi des actions des dirigeants.

Don Patrick MAKIRO

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.