Kalehe : La Société civile décrie la recrudescence de l’insécurité orchestrée par un groupe de bandits armés

Une dame a été grièvement blessée par balle dans la soirée du mardi 08 septembre 2020, aux environs de 18h30.

Les bandits à mains armées ont attaqué le centre commercial de Numbi, groupement de Buzi territoire de Kalehe. Dans les crépitements des balles qui s’en sont suivis, une maman a été touchée au niveau du thorax.

En ce moment, la victime est en train, de suivre des soins au centre hospitalier de Numbi où, son état serait entre la vie et la mort.

Selon James Musanganya, acteur de la société civile “Le banditisme devient monnaie courante dans le groupement précité, en commençant par la localité hôte, de Chondo et Minova TCHADOTO.

Dans l’intervalle de moins d’un mois, deux bandits ont été tués à Shanje MASIZA, un notable a été tué à KABERE SHANJE près de l’antenne d’une maison de télécommunication; dit-il.

Cette soirée du 08 Septembre 2020 le centre de Tushunguti était troublé, par la présence des éléments du groupe armé KIRIKICHO avant leur retrait après peu de temps.

Même chose qu’à Bushishi dans le village de Minova où, vers 18h45, un policier venait, d’être appréhendé dans un endroit suspect et au mauvais moment.

Il faut rappeler qu’un notable de ce village avait été visité et grièvement blessé par des bandits armés en tenue de police, le mois d’août dernier. Les enquêtes ont porté à croire qu’il s’agirait du policier ILUNGA.Lequel, avait été interpelé.
Le Réseau de Protection et de Défense des Droits Humains dans le territoire de Kalehe condamne tous ces actes et demande aux autorités à tous les niveaux de s’investir dans le rétablissement de la sécurité.

Thierry M. RUKATA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.