Sud-Kivu/Exetat : Les finalistes se disent confiants quant à la réussite et pensent déjà aux études supérieures et universitaires

Il s’est clôturé sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo, les épreuves ordinaires de l’examen d’Etat édition 2020.

Certains candidats finalistes du secondaire abordés par Radio Star au terme desdites épreuves rassurent quant à leur réussite.

Ils indiquent que l’examen était abordable, avec des questions liées à la matière apprise pendant les quelques mois de cours.

Ces élèves qui attendent leurs résultats pensent déjà, les uns à embrasser des études supérieures et universitaires, d’autres par contre ont souligné vouloir s’orienter dans l’apprentissage des métiers.

« Nous sommes tellement contents de voir qu’on ira à l’université, l’examen était un peu facile et nous avons mis toute notre détermination à l’affronter. Je peux demander aux autorités de nous aider à bien corriger d’abord l’examen et à ne pas mettre trop de rigueur », a dit une élève au sortir du centre du collège Alfajiri.

Signalons qu’aucun incident majeur n’a été rapporté depuis le début des examens d’Etat dans les trois provinces éducationnelles du Sud-Kivu.

Comme toutes les années, les candidats finalistes ont procédé à la déchirure des uniformes et autres matériels scolaires en signe de joie pour dire « bye bye uniformes », ont-ils dit.

Au total 55838 candidats scolarisés et autodidactes, des 3 provinces éducationnelles du Sud-Kivu, ont passé pendant quatre jours ces épreuves, soit du 07 septembre au 10 septembre 2020.

Le Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi a procédé à la clôture de cette session ordinaire, dans les territoires de Kabare et Walungu respectivement aux Instituts de Nyantende et Weza, où il a encouragé et appelé les finalistes à l’assiduité et à la discipline.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.