Sud-Kivu : Enseignement à distance, à quand la fin ?

Dans le cadre d’encadrement éducationnel des élèves pendant la période de confinement marquée par la fermeture des écoles,  églises, et plusieurs lieux publiques, l’UNICEF et ses partenaires éducatifs ont mis en place un projet pour sauver la situation des enfants pendant cette période.

Il s’agit de l’enseignement à distance qui consiste à transmettre la matière aux élèves à travers la radio et la télévision à l’intention des apprenants de la maternelle, des niveaux élémentaire, moyen et même  terminal.

Ces émissions pré enregistrées, étaient suivies à travers diverses radios et télévisions de la ville de Bukavu et quelques-uns des territoires ciblés par le dit projet.

Contesté au départ, par certains éducateurs et responsables des médias, ce système d’enseignement imposé par la présence de la Covid19 a finalement été exécuté sous la bénédiction des autorités éducatives aux niveaux national et provincial.

Enseignement à distance, une réussite ou un échec remarquable ? la réponse à cette question proviendrait mieux des bénéficiaires du projet.

Certains observateurs se questionnent plutôt sur la fin de ce système d’enseignement qui avait son sens pendant la fermeture des écoles et institutions académiques sur toute l’étendue du territoire national. Une source de l’Unicef contactée à ce sujet, a lâché qu’ils seraient dans une période de trêve avant de recommencer avec force.

La persistance de la grève des enseignants des écoles catholiques et protestantes au Sud-Kivu laisserait croire que l’enseignement à distance est toujours d’actualité et utile pour des milliers d’élèves qui n’ont pas repris le chemin de l’école depuis le 12 octobre dernier, date de l’ouverture officielle de l’année scolaire 2020-2021.

Don Patrick MAKIRO

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.