Sud-Kivu : l’infirmier Abel Chiza invite les jeunes à la prudence pour éviter d’attraper la maladie du diabète

Le coordinateur de la ligue contre le diabète dans la province du Sud-Kivu, l’infirmier-spécialiste Abel Chiza, invite les jeunes de Bukavu à être prudents avec leurs consommations pour, éviter d’attraper la maladie du diabète.

Il l’a dit au cours d’une interview accordée à Radio Star ce Vendredi 13 novembre 2020, à l’occasion du mois mondial de lutte contre le diabète

Pour Abel Chiza, le taux de prévalence du diabète dans la province du Sud-Kivu ne cesse de croître. Cet appel est lancé à toutes les personnes confondues.

“Depuis très longtemps nous avions cru que la maladie du diabète ne s’attaque qu’aux personnes âgées, mais fort malheureusement nous nous rendons compte que nous commençons à enregistrer même des cas des jeunes souffrant de cette maladie. Il n’y a pas deux semaines moi même j’ai Interné, un jeune garçon qui a l’âge de 6 ans et qui est toujours en train de suivre des soins médicaux chez nous. C’est pour dire que la situation est dangereuse plus que nous l’imaginions. Après dépistage nous nous étions rendu compte que la province du Sud-Kivu a 30.000 diabétiques. Cette maladie est devenue comme une pandémie parce qu’elle se trouve actuellement partout dans le monde, et personne n’y échappe, vieux ou jeunes. Donc, il va falloir que le diabétique apprenne à se contrôler et contrôler son alimentation, et les gens dans notre province doivent cesser de croire que le diabète est une maladie de la honte, et les gens qui en souffrent, ne doivent pas être rejetés dans la société.” ; explique-t-il.

Abel Chiza invite le gouvernement provincial, à augmenter le nombre de médecins spécialistes du diabète et l’organisation de plusieurs séminaires pour plus de sensibilisation et discuter des problèmes de diabète dans notre province.

Emmanuel MUKARANI

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.