Sud-Kivu/Election à la société civile : SIMAMA GL souhaite que les candidats présentent chacun sa vison en public avant les échéances

 

Dans l’optique de voir un vent nouveau soufflé à la tête du bureau de coordination de la société civile, le forum des jeunes de la sous région de grands lacs, SIMAMA GL en sigle propose aux organisateurs desdites élections de pouvoir mettre en face les différents candidats pour un débat contradictoire, pour que chacun explique à la population sa vision.

Le coordonnateur de cette structure des jeunes Samuel Matabaro rappelle le niveau d’influence et de répercussion qui était à l’origine des actions de la société civile du Sud-Kivu à l’époque, et croit qu’en ces jours, tout est encore possible, surtout avec les tensions politiques dans la coalition au pouvoir, dont la population civile  est victime, et abandonnée à son triste sort.

Tout cela, ajoute-t-il, passe par l’élection d’un candidat qui mérite, capable de relever les défis qui gangrènent la société, une personne qui mérite cette confiance et qui connait sa responsabilité par rapport aux différentes tâches qui l’attend, car nous voulons un changement, un président avec des nouvelles idées, a  soutenu, Samuel Matabaro.

Pour lui, le futur président devra être prêt à défendre les intérêts de toutes les communautés du Sud-Kivu sans distinction, en s’alignant dans le combat contre les antivaleurs et surtout en poussant l’exécutif à travailler pour ses assujettis mais aussi les députés à défendre les intérêts communs de leurs électeurs.

Notons que l’élection du bureau de la société civile du Sud-Kivu est prévue le 28 novembre prochain. Plusieurs candidats courent derrière le poste de président de coordination parmi eux Adrien Zawadi, pasteur Nicolas Kyalangalilwa et la présidente a.i, Marie Migani.

 

Pascal NGABOYEKA

 

 

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.