Sud-Kivu : Pour promouvoir les droits des femmes et jeunes filles, JDH réunit certains acteurs sociaux et DDH.

L’organisation internationale Journalistes pour les Droits Humains (JDH) vient, de tenir ce vendredi 13 Novembre 2020, un focus groupe sur l’évaluation du genre au niveau de la République démocratique du Congo dans le cadre du projet « Canada Monde : la voix des femmes et jeunes filles »

Cette rencontre a réuni des professionnels des médias, des acteurs politiques et administratifs, des défenseurs des droits de l’homme, des organisations qui militent pour la promotion du genre et certaines organisations des Nations Unies qui ont une approche pour la protection de la femme et de la jeune fille.

Les participants à cette activité ont échangé sur les obstacles qui bloquent l’épanouissement des femmes en province et au niveau national. C’est notamment; les coutumes rétrogrades, les violences sexuelles et l’insécurité dans les milieux ruraux.

Ce focus groupe qui a eu lieu à Bukavu et à Kinshasa a permis d’évaluer le niveau de mise en œuvre du genre au pays et plus particulièrement dans la province du Sud-Kivu.

« Cette activité a été organisée pour que l’on dégage une vue globale sur la question genre au pays et pour qu’enfin, nous puissions promouvoir ensemble les droits des femmes et de jeunes filles. Nous comptons analyser les éléments ressortis de cette rencontre et voir comment contribuer à la promotion du genre en RDC » a expliqué Prince Murhula, coordonnateur de JDH.

Plusieurs activités pourront suivre au cours de l’exécution de ce projet de 4 ans dans certains coins de la république démocratique du Congo en vue de contribuer au respect du genre et la protection des femmes et jeunes filles.

La salle de formation de l’institut supérieur de journalisme et de la communication, ISJC-BUKAVU a servi de cadre à cette rencontre.

Don Patrick MAKIRO

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.