Kabare : Le Réveil des indignés alerte sur la situation sécuritaire dégradante dans Irhambi-Katana

L’insécurité reste toujours d’actualité dans le groupement d’Irhambi-Katana avec des cas de tueries et des attaques ciblées des maisons. Ce mardi 29 décembre 2020, le mouvement citoyen réveil des indignés noyau de Katana a lancé une alerte sur cette situation qui se dégrade dans plusieurs villages de ce groupement d’Irhambi Katana en territoire de Kabare.

Emery Murhula, un des militants de ce mouvement citoyen estime que : “pendant que la population commençait à respirer un air de paix après la pacification de certains villages jadis occupés par des rebelles, comme Mabingu et kabushwa, aujourd’hui des ennemis du peuple, ces derniers ont  changé des stratégies et voilà que, c’est pendant la nuit qu’il y a incursion dans différents villages surtout dans ce mois de décembre où, la population se prépare pour les festivités de fin d’année”.

Celui-ci signale qu’en date du 24 décembre, à la veille de Noël, des hommes armés non autrement identifiés ont visité le domicile Kanyenye, vers 1h du matin à Kambogo. Par malheur, ajoute-il, le responsable a été décapité sans aucun secours et sa femme blessée à la machette.

Dans la nuit du lundi 28 à ce mardi 29 décembre, des malfrats ont encore visité trois maisons à Ntagalulwa village de Muanda où, ils ont fusillé une personne, répondant au nom de Pascasie M’Runonoka qui poursuit des soins dans une structure de santé; une information  confirmée par le président de la NDSCI qui ajoute qu’il y a des biens de valeur emportés.

Par ailleurs, la NDSCI félicite l’intervention de la police qui a réussi à disperser ces bandits malgré le forfait déjà commis.

A cet effet, le mouvement citoyen réveil des indignés demande à la population de dénoncer tout cas suspect auprès des autorités compétentes pour que la police s’en occupe.

Quant aux autorités militaires, il leur est demandé, d’intensifier les patrouilles surtout en cette fin d’année pour que la population puisse fêter  dans la paix et  la bonté.

Thierry M RUKATA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.