Sud-Kivu : L’organisation CADIM condamne les élus de Mwenga pour le rejet de la motion contre Ngwabidje

A moins d’une semaine après le rejet de la motion de défiance contre le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi sur la gestion de la province, les réactions ne cessent de pleuvoir au sein de la société civile. 

Face à cette déception, le Comité d’Action pour le Développement Intégral de Mwenga(CADIM asbl), s’insurge contre le comportement des députés provinciaux élus du territoire de Mwenga au Sud-Kivu qui se sont rangés derrière le gouverneur de province en rejetant le samedi 26 décembre dernier la motion initiée par leurs collègues.

Cette organisation rappelle que le territoire de Mwenga est actuellement confronté à d’énormes difficultés d’accès suite, à la dégradation avancée de la route nationale numéro 2, entrainant la hausse des prix des denrées de première nécessité.

De ce fait, CADIM appelle les représentants du peuple à revenir sur les rails en appuyant des initiatives encourageant le développement de la province et non tremper dans des actions qualifiées de magouille et de corruption pour des intérêts égoïstes.

« C’est un peu étonnant pour les acteurs de la société civile de voir que ceux qui sont censés nous protéger se préoccupent plus des questions politiques et de positionnement oubliant la population qui les a mandatés dans sa misère »; explique Maitre Hériter Mukamba, coordonnateur du CADIM.

Celui-ci, regrette de constater que les principaux besoins de la population de Mwenga ne préoccupent pas les autorités provinciales pourtant, cette dernière s’attendait à une gouvernance inclusive dans cette nouvelle législature.

Héritier Mukamba en appelle donc à la conscience des élus de cette partie de la province du Sud-Kivu et leur exhorte de bien préparer leur discours à présenter lors des élections de 2023.

« Bientôt les élus de Mwenga vont revenir, qu’ils s’arrangent pour bien préparer leur discours à présenter au peuple aux élections de 2023. C’est dommage que ces élus soutiennent quelqu’un qui est incapable de répondre aux besoins de sa population »; a-t-il indiqué.

Il sied de signaler que sur la liste de 48 députés que compte la province du Sud-Kivu, le territoire de Mwenga se tape 4 élus dont une femme.

Don Patrick MAKIRO

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.