Kalehe : Naufrage sur le lac Kivu d’une pirogue en provenance de Luhihi vers Nyabirere   

Une pirogue motorisée , avec à son bord plus de 100 passagers en provenance de Luhihi en territoire de Kabare, a fait naufrage dans la nuit du mardi 05 à ce mercredi 06 janvier 2021 aux environs de 20 heures à Nyabirere , village de Kabulu 2, groupement de Mbinga–Nord dans la chefferie de Buhavu en territoire de Kalehe.

Selon des sources du Cadre de Concertation Territoriale de la Société Civile de Kalehe « CCTSC », cette pirogue motorisée qui se rendait à Kasunyu/Minova dans le territoire de Kalehe avait embarqué sur son parcours des passagers à Nyabirehe, Makengere, Mukwindja, Kiniezire, Karongo, Ruhunde, Gahanga et Kasunyu.

En termes de bilan encore provisoire, Delphin Birimbi, président du CCTSC/Kalehe rapporte ;  56 personnes rescapées, 3 Corps repêchés, plus d’une quarantaine de personnes disparue, plusieurs biens et de l’argent appartenant aux commerçants perdus dans ce naufrage dont les causes sont imputées à une forte vague liée à la pluie et à la surcharge de l’embarcation.

Se confiant à Radio Star, la structure précitée, tient, à présenter  sa compassion aux familles touchées par ce drame, tout en demandant au Gouvernement Central de  Construire les 4 ports et rendre disponible des bateaux pour matérialiser la promesse faite par le  Chef de l’Etat, Félix TSHISEKEDI, lors de son passage à Kalehe pour compatir avec les familles des victimes du drame similaire enregistré en avril 2019.

Elle demande également  aux services de l’état, de faire respecter la loi relative à la navigation sur le lac Kivu, aux armateurs, de distribuer des gilets de sauvetage aux passagers et aux personnes de bonne volonté, de venir en aide aux familles touchées.

Au demeurant pour la société civile, cet événement devrait interpeller davantage les autorités provinciales en charge de  transport et voies de communication, à tous les niveaux de responsabilité quant au rôle qui les revient respectivement, en vue d’éviter dans l’avenir d’autres deuils.

Thierry M. RUKATA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.