Kabare : La société civile condamne l’exploitation illicite dans le carré minier de Luhihi

La société civile de Kabare condamne l’activisme nocturne des militaires non identifiés dans le carré minier de Luhihi pourtant, interdit par le gouvernement provincial.

Elle condamne ce comportement et demande aux autorités provinciales de mettre en place un comité de suivi de l’arrêté interdisant toute activité minière dans ce site.

A travers son président Emmanuel BENGEHYA, cette structure invite également les services de sécurité à tous les niveaux à faire montre de responsabilité dans ce dossier.

Ce dernier précise que les coopératives, la société civile locale, la chefferie de Kabare et toutes les parties prenantes s’organisent actuellement pour solliciter la réouverture des activités minières à Luhihi.

Signalons que le dit arrêté a été signé par le gouvernement provincial en date du 1er mars 2021.

Justine HULIKI NTAMWENGE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.