Messe pour Magufuli : Norbert Basengzi KATINTIMA garde la mémoire d’un homme qui œuvrait pour le développement intégral de son pays

Les chrétiens de la ville de Bukavu en République démocratique du Congo ont massivement participé à la messe de requiem organisée pour l’âme de l’ancien Président tanzanien John Pombe Joseph Magufuli décédé le 17 mars dernier.
Plusieurs notables, acteurs politiques et sociaux de la province du Sud-Kivu ont pris également part à cette messe qui a eu lieu en la cathédrale Notre-Dame de la paix en commune d’Ibanda.
Parmi eux Norbert Basengezi KATINTIMA qui n’a pas hésité à se livrer à la presse au sortir de cette célébration eucharistique. Le précité a indiqué qu’il garde de ce Président la mémoire d’un homme qui œuvrait pour le développement intégral de son pays.
“Je l’ai connu quand il était dans le gouvernement du Président Kikwete, on l’appelait bulldozer. Étant Président, il avait ordonné à ses ministres de descendre chacun dans son village chaque vendredi et samedi pour le développement.” A-t-il indiqué.
Tout en appelant les jeunes à suivre le modèle de Magufuli, Norbert Basengzi a également indiqué avoir hérité beaucoup de choses de la part de ce panafricaniste.
C’est entre autres : le développement du secteur de la santé et de l’agriculture.
C’est la raison d’ailleurs selon lui, de ses multiples descentes à l’intérieur de la province pour des activités de développement.
Notons que cette messe a été dite par l’archevêque de Bukavu François-Xavier Maroyi Rusengo. John Pombe Magafuli était un fervent chrétien catholique.

Dieudonné BUHENDWA

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.