Sud-Kivu: Des enseignants du territoire de Kalehe en sit-in devant le bureau du SECOPE Sud-Kivu1 à Bukavu

Une centaine d’enseignants de la sous-division provinciale de l’EPST Kalehe3, précisément ceux du groupement de Kalonge ont organisé un sit-in ce lundi 1er mars 2021 devant le bureau du Service Étatique Chargé de la Paie des Enseignants (SECOPE) dans la province éducationnelle Sud-Kivu1 pour manifester leur mécontentement et exiger leurs salaires.

Ils affirment que leurs salaires ont été détournés par ce service ajoutant, qu’il y a eu chevauchement de 33 écoles primaires et de 18 écoles secondaires créées par le même service de SECOPE.

Ces enseignants sont en grève depuis quelques jours. A l’issue de leur sit-in, ils ont décidé de passer leur nuit à Bukavu en attendant de passer à de grandes actions.

Par ailleurs, certains d’entre eux affirment avoir pris le risque de se rendre dans la ville de Bukavu pour des actions citoyennes non violentes. Ils motivent leur décision par le fait que, les enseignants de certaines écoles ont bénéficié de leurs salaires notamment ; à Bunyakiri et à Kalehe Littoral en janvier 2021 pendant qu’elles fonctionnent dans le groupement de Kalonge depuis 2008.

Ces enseignants séjournent dans la ville de Bukavu depuis la nuit du dimanche 28 février 2021 et souffrent depuis que le Président de la République Démocratique du Congo a rendu gratuit l’enseignement de base sur toute l’étendue du territoire national.

Notons que ces enseignants promettent de commencer à passer leur nuit au SECOPE à dater de ce mercredi 03 mars 2021 pour exiger le respect de leur droit.

Justine HULIKI NTAMWENGE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.