Bukavu: Dénonciation de l’escroquerie de la COOPEC IMARA depuis 2013

La Ligue des Consommateurs des Services au Congo-Kinshasa LICOSKI a, à travers un communiqué rendu public ce jeudi 1 avril,  dénoncé l’escroquerie des membres de  la coopérative IMARA depuis le mois de septembre 2013.

Selon des informations en notre possession, plus de neuf mille membres de ladite COOPEC n’ont pas accès à leurs épargnes évaluées à douze millions de dollars américains.

Ces derniers précisent avoir fait preuve de patience en capitalisant notamment le contenu de l’avis public de la banque centrale du Congo du 15 octobre 2013 et se disent déterminés à réclamer leur droit dans le respect des lois et instruments internationaux ratifiés par la République Démocratique du Congo.

Cependant, La LICOSKI fustige l’indifférence de la Banque Centrale du Congo, pourtant garante de l’épargne publique. Pour elle, cette situation discrédite le système financier congolais et contribue au délabrement du tissu économique et privé des milliers de nos compatriotes.

Cette organisation de la société civile  exige des explications sur le protocole d’accord que le directeur provincial avait signé avec certains membres de la COOPEC IMARA en date du 12 mai 2017.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.