Bukavu : Plusieurs résolutions prises dans le cadre du budget participatif dans la commune de Kadutu

Hypocrate Marume, président du noyau de la société civile, les autorités communales se sont engagées à décaisser mensuellement un montant considérable perçu régulièrement sur les taxes locales et de rendre disponible le fonds de l’impôt personnel minimum pour financer les projets d’investissement 2021. Projection d’une réunion d’harmonisation par le comité BP Kadutu, pour définir les préalables avant le lancement de la campagne sur la perception de l’IPM qui interviendra d’ici le 1 mai.
La population doit avoir des garanties sur la destination de ce fonds avant tout paiement. « Nous comptons rencontrer différents dirigeants d’autres ETDs pour un plaidoyer fort en vue de la matérialisation des projets prioritaires des populations dans la rubrique budget d’investissement ».
Ceci ressort de la réunion tenue ce 15 avril 2021 entre acteurs de la société civile de KADUTU et les autorités communales réfléchissant sur comment relancer le processus Budget Participatif par des initiatives locales; selon dit hypocrate Marume.

Il sied de signaler qu’après la rencontre des acteurs de la société civile de Bukavu, animateurs des Noyaux et Sous-Noyaux tenue le 2 avril 2021, au Bureau de coordination de la société civile Sud-Kivu au cours de laquelle ces derniers ont présenté un bilan mitigé de l’avancement du budget participatif dans les ETDs de la Ville et n’étant pas satisfaits des motifs avancés par les responsables des ETDs notamment pour: l’irrégularité de la rétrocession nationale et l’inexistence de la rétrocession de taxes d’intérêt commun en province qui bloqueraient les investissements dans nos entités, les acteurs de la société civile proposent de chercher des solutions locales aux problèmes locaux par le lobbying, plaidoyer pour chuter par des actions citoyennes de Recevabilité.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.