Sud-Kivu/Environnement : Le notable Norbert Basengezi Katintima visite le PNKB et appelle à sa protection pour la survie de l’Humanité

Le Notable Norbert Basengezi Katintima a visité le Parc National de Kahuzi Biega ce mercredi 7 avril 2021.

À son arrivée à Civanga où, se trouve le siège administratif de ce patrimoine mondial de l’humanité, il a été accueilli par les responsables du parc présents sur le site. Notamment : le chargé de communication Hubert Mulongoy.

Pendant sa visite guidée à l’intérieur du parc, le Notable et ancien gouverneur du Sud-Kivu Katintima a félicité les agents de ce parc pour le travail qu’ils continuent de fournir pour la conservation de sa biodiversité en dépit de multiples défis auxquels ils font face. Entre autres ceux liés à la sensibilisation et surtout à l’insécurité. En effet, plusieurs groupes armés font la loi dans certains coins du PNKB, y extraient des minerais et d’autres y font le braconnage et détruisent au passage l’écosystème.

Tout en condamnant fermement les tueries perpétrées dans ce parc, le notable en a profité pour présenter ses condoléances aux familles des éléments FARDC récemment tombés sur le champ de bataille à Chigunzi/Kalonge lors des affrontements du dimanche 4 avril dernier entre groupes rebelles et armée loyaliste avant, d’inviter les militaires à plus de courage dans leur mission.
Notons en passant que Norbert Basengezi Katintima a d’abord visité plusieurs infrastructures construites sous son administration comme gouverneur. Parmi ces dernières ; des bâtiments, des infrastructures routières dont celle qui traverse le parc jusqu’à Kalonge, et bien d’autres sans oublier de rappeler la mission qu’il avait dépêchée pour la délimitation de ce parc.
Créé en 1970, le Parc National de Kahuzi Biega a une superficie de 60.000 hectares et s’étend sur trois provinces. Fort malheureusement, il est actuellement “une richesse oubliée” d’après l’hôte du jour du PNKB, remontant dans le passé de ce dernier. ”

« Le PNKB qui nous donne par an 2 millions 800 milles USD, j’ai vu Bill gates passé par ici je suis venu réveiller les esprits, si tous les Etats du monde ont comme priorité l’environnement, Dieu nous l’a donné gratuitement, nous nous sommes battus pour ce parc, nous l’avions protégé pendant des moments difficiles, il y en a , qui ont reconnu nos efforts”, explique le notable.
C’est d’ailleurs pour ses efforts et son engagement dans la conservation du PNKB que les États-Unis lui ont décerné le prix “Abraham”.
Instauré depuis 1997, le prix Abraham pour la conservation de la nature reconnaît des personnes qui se sont distinguées par leur courage et leur bravoure dans la défense de la nature et la faune sauvage. En 2011, la Fondation Alexander Abraham avait décerné le « prix Kahuzi-Biega » à Norbert Basengezi Katintima, alors ministre de l’Agriculture, Pêche et Elevage, en RDC.
Il a émis, le vœu de voir le parc de Kahuzi Biega profiter à la province du Sud-Kivu, comme celui de Virunga l’est pour le Nord-Kivu, celui de Nyungwe pour le Rwanda et celui de Serengeti pour la Tanzanie et le Kenya.

Il dit être satisfait de rencontrer une quarantaine de gardes forestiers qu’il a fait former et qui jusqu’à ces jours continuent de contribuer à la protection de certaines espèces animales de ce parc.
Le notable se félicite, qu’actuellement le PNKB compte 14 familles de gorilles, une croissance dit-il, en comparaison à son dernier passage où il comptait 3 familles. Il souhaite en rencontrer bien plus dans les jours futurs.

Après une marche de plus d’une heure au fond du parc, l’honorable Norbert Basengezi Katintima a été comblé de joie en rencontrant la famille de gorille “Bonane” qui compte 8 individus.

Il a, au sortir du parc lancé un message fort en l’endroit de la population du Sud-Kivu, d’ailleurs et à toute la communauté internationale à s’impliquer dans la protection de ce site protégé sur lequel se fonde l’avenir de l’humanité avec tout ce qu’il y a comme changement climatique.

« J’appelle toute la population du Sud-Kivu, la population des pays des grands lacs, ainsi que la population du monde de Venir visiter Kahuzi Biega et de demander aux groupes armés de cesser de tuer les animaux, de tuer les militaires et les paisibles citoyens inutilement. Que les gens viennent ici, je vois qu’il y a la paix et il y a moyen d’avoir encore 2 millions 800 mille dollars.., » a-t-il confié.

Il n’a pas oublié de laisser un message dans le livre d’or du PNKB en ces termes :

« …nous venons de faire notre pas en venant ici. Jeunes, passez vos weekend au parc voir cette foret, cet animal rare et jouer au football avec les enfants de pilipili, notre conservateur communautaire. Dirigeants du monde, financer les projets au tour du parc car nous sommes ce poumon du monde. Mes frères et sœurs, sécurisons ensemble le parc pour nous créer des emplois dans le secteur hôtelier, bon vent au PNKB ».

Il croit que son passage à ce site inspirera d’autres patriotes, personnalités et touristes à le visiter massivement.

« De ma visite ici, on peut avoir encore 20.000 touristes » a ainsi conclu Le gouverneur honoraire du Sud-Kivu Norbert Basengezi Katintima.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.