Sud-Kivu : Célébration à Bukavu de la journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge.

La journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge a été célébrée avec faste ce samedi 8 mai à Bukavu.
Les activités y relatives se sont déroulées à l’hôtel Elizabeth en commune d’Ibanda sous le thème «Ensemble, nous sommes inarrêtables ».

Le président provincial de la Croix-Rouge RD Congo Sud-Kivu Désiré Yuma a, dans un café de presse, passé en revue, différentes actions réalisées suivant le mandat qui est le sien et ce, malgré la pandémie de corona virus.
Le précité a, entre autres cité ; des sensibilisations menées à Bukavu, Uvira, à Minova et Miti Murhesa où plus de 70 mille personnes à travers 100 mille ménages ont été sensibilisées sur comment lutter contre les virus tels que ; corona, Ebola etc ; ainsi que les interventions dans les zones de conflit (hauts et moyens plateaux d’Uvira, Fizi, Mwenga et Kalehe.
« Les effets combinés de la pandémie et des groupes armés dans certaines régions ont accru les besoins des communautés, le CICR a développé des réponses spécifiques adaptées aux différentes activités de ses partenaires. La réponse a notamment consisté à donner des fournitures sanitaires vitales, de mettre les mesures de protection contre les infections afin de ralentir la propagation de la covid19. Ainsi, nous avons pu rester engagés auprès des communautés que nous soutenons face aux conséquences des conflits, tout en participant à la lutte contre covid-19 », a fait savoir le chef de la sous délégation du CICR au Sud Kivu et Maniema Stijn Houben.

Il a jouté que d’autres interventions sont encore menées à Minembwe, Mikenge et dans les villes environnantes où des violences armées sont toujours récurrentes et l’assistance aux déplacés qui ne cessent d’accroitre dans la zone.
Les victimes et blessés de guerre sont toujours évacués par les équipes du CICR vers l’hôpital général de Bukavu pour des soins adéquats, a-t-il précisé.
« Ensemble, nous nous adaptons aux situations de crise et recherchons des moyens innovants pour accéder aux personnes en détresse et les aider. Le CICR continue à assister les victimes des conflits armés et de promouvoir le droit international humanitaire dans les provinces du SudKivu et du Maniema » a-t-il poursuivi.

Enfin, le président provincial de la Croix-Rouge Désiré Yuma a martelé en demandant à l’Etat congolais d’assurer la protection de ses emblèmes et tout son patrimoine ainsi que de garantir des frais de fonctionnement à cette structure qui du reste, est un service humanitaire du gouvernement congolais.

Présent en RDC depuis 1978, le comité international de la Croix Rouge CICR est une organisation humanitaire, neutre impartiale et indépendante qui a reçu mandat de la communauté internationale, de protéger la vie et la dignité des personnes touchées par des conflits armés autres situations de violence, ainsi que leur porter assistance.

Il sied de signaler que cette journée a coïncidé avec le 60ème anniversaire de la Croix-Rouge de la RDC et marque le jour de l’anniversaire de la naissance d’Henry Dunant, le fondateur de ce mouvement.
Etait également présente à ce café de presse, la cheffe de mission de la Croix-Rouge luxembourgeoise Albane Veuve.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.